Quand les algorithmes font « matcher » recruteurs et demandeurs d’emploi –

La Tribune Hebdo de Tours // du 14 au 20 Mars 2019 n°448 – http://www.tribune-hebdo-tours.fr/?page_id=14&art_id=930

JobTouraine a officiellement vu le jour il y a quelques jours. Encore un site de recherche d’emplois… qui a toutefois sa particularité ! Laquelle ? Le prisme local. Marie DEROUBAIX

« JobTouraine, c’est le circuit court du travail », résume Vincent Louault, conseiller départemental délégué à l’insertion et au RSA. Le concept de ce site, lancé officiellement le 26 septembre dernier, est de mettre en relation recruteurs et demandeurs d’emploi via un système de géolocalisation. Il permet également de croiser les profils recherchés avec les compétences des candidats via un logiciel performant qui joue sur les « algorithmes » et le « matching », insiste Magalie Arcent, chef de projet pour JobTouraine. Elle explique qu’il n’existait jusque là « aucun site de recherche d’emploi du type matching aussi performant au niveau local. » De plus, s’il y a « pléthore d’offres » en matière de sites de recherche d’emploi, « ils ne répondent pas à la demande locale ». Le Conseil départemental a donc pris le problème à bras-le-corps, en proposant un site ouvert à tous les demandeurs d’emploi d’Indre-et-Loire, et plus spécifiquement à ceux qui bénéficient du Revenu de Solidarité Active (RSA). Ces derniers représentent une charge lourde pour le département : Depuis le 1er décembre 2008, c’est à lui qu’incombe la gestion du RSA, tant pour le paiement de l’allocation que pour l’accompagnement des bénéficiaires.

Des débuts prometteurs

Le site recense déjà 46 recruteurs différents, et 78 offres d’emploi représentant, en tout, 162 postes. Côté candidats, ont été recensés 1 701 inscrits. À noter également qu’un chat en ligne permet aux demandeurs d’emploi et aux recruteurs de discuter en direct. 49 négociations d’emploi ont déjà eu lieu sur ce canal. Si, au début, les offres proposées concernaient plutôt des jobs saisonniers, Magalie Arcent assure maintenant qu’il en a « de tous types, allant des missions d’intérim au chargé de mission Bac+5, en passant par l’aide à la personne et le BTP, par exemple. » De quoi éveiller la curiosité des candidats. 

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *