La seule réponse à avoir de la justice doit être rapide et ferme

France bleu Touraine, Mercredi 2 septembre 2020 à 11:52 – Par François Desplans

Les associations d’élus locaux sont reçues ce mercredi matin à Matignon pour trouver une réponse face aux violences qui frappent les élus. Depuis le début de l’année, plus de 230 maires ont été agressés en France. C’est 35 de plus que l’an dernier. Les élus veulent une justice plus ferme et rapide. 

Vincent Louault, maire de Cigogné et président de la communauté de communes Bléré Val de Cher
Vincent Louault, maire de Cigogné et président de la communauté de communes Bléré Val de Cher © Radio France

https://www.francebleu.fr/infos/politique/video-la-seule-reponse-a-avoir-de-la-justice-doit-etre-rapide-et-ferme-vincent-louault-maire-de-1599039137

Pour en parler, Vincent Louault, le maire de Cigogné était l’invité ce mercredi matin de France Bleu Touraine. Lui-même a été agressé verbalement et menacé de mort il y a un an par des gens du voyage.

« La justice est passée presqu’un an plus tard. Pour moi, la réponse doit être plus rapide et systématique. Parce qu’on sent monter une rébellion. Y a pas que les maires, y a les pompiers, les gendarmes aussi qui en sont victimes, certains ne respectent plus rien. Ils n’ont plus le respect qu’avaient les anciens. »

« Pourquoi aujourd’hui, nous n’avons pas une amende comme pour le cannabis ? 200 euros tout de suite dès qu’il y a une insulte ou une menace sur un officier du ministère public. »

« Quand vous passez à la moulinette, c’est dur. C’est dur humainement mais ça ne remet pas en cause nos mandats. Nous sommes le dernier rempart pour le contact avec nos populations. La première personne que vous venez voir quand vous avez un problème, surtout dans les petites mairies, c’est votre maire. La solitude des petits maires dans les campagnes est une réalité. »

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *